Importer vos produits vous-même: 10 raisons pour lesquelles vous vous en mordrez les doigts

À plusieurs reprises, au fil de mes rencontres clients, j’ai entendu ces commentaires :
« Mais, sur Internet, c’est bien moins cher! »
« Je l’ai trouvé sur Alibaba; voici le lien, tu pourrais me le faire venir? »
« Oui, mais je l’ai à 0,50 $ US en ligne. »

Ma réponse? Je commence par un beau sourire, suivi d’une grande respiration, et je laisse tomber le couperet : « Ce sera probablement une mauvaise expérience qui vous coûtera beaucoup plus cher que vous ne l’avez anticipé. » Je parle par expérience, car je l’ai déjà essayé… plusieurs fois. Oui, ça semble pourtant facile. Sur certains sites, vous trouverez des évaluations de fournisseurs, des icônes « Verified », le nombre d’années d’activité du manufacturier sur ce site, des photos de l’usine, etc. Tout pour vous mettre en confiance. Alors, pourquoi choisir de confier vos commandes à des experts si c’est si facile de le faire soi-même? Lisez les dix raisons suivantes et vous me direz si vous voulez toujours essayer!

1. LE PRIX RÉEL
Les prix affichés sur les sites Web chinois font souvent partie d’une stratégie marketing conçue pour attirer le client. Le prix réel du produit demandé sera, dans la majorité des cas, beaucoup plus élevé, à moins que votre commande atteigne 100 000 unités et plus.

2. ATTENTION AUX QUANTITÉS MINIMALES
Prenez le temps de bien lire les petits caractères. Les quantités minimales seront souvent beaucoup plus élevées que ce dont vous avez besoin, ce qui augmentera votre facture et vous laissera avec un surplus de marchandise que vous finirez probablement par jeter.

3. LA QUALITÉ – L’ESSENCE DE VOTRE PRODUIT
Si vous croyez que l’échantillon reçu reflète la qualité de la commande future, détrompez-vous. Vous n’êtes pas couvert. Il arrive souvent que la production réelle soit bien différente. Les normes de qualité en Asie ne sont pas du tout les mêmes qu’ici. Oh, et bonne chance pour recevoir une compensation par la suite!

4. L’ACOMPTE… QUI DISPARAÎT AVEC LE FOURNISSEUR
Vous devrez sans doute verser un acompte, sans quoi la production ne pourra commencer. Un client m’a raconté avoir tenté d’acheter directement d’un site chinois. Il avait payé son acompte et puis, plus rien. Le fournisseur ne lui répondait plus. Sachant que je me rendais prochainement en Chine, il m’a demandé d’aller rencontrer ce fournisseur pour discuter de son problème. Une fois sur les lieux, j’ai trouvé un petit bureau de paperasse sans aucun signe d’une usine ou du fournisseur en question. C’était une fausse adresse.

L’acompte doit non seulement avoir été versé avant que la production commence, le solde doit aussi être payé en entier lorsque votre commande quitte le port. Comme il peut s’écouler plusieurs semaines, voire des mois avant que le tout soit livré, vous devrez disposer de montants d’argent substantiels versés des mois à l’avance et faire preuve d’une bonne gestion des liquidités.

5. LES PIÈGES DE L’ÉTIQUETAGE
Un de nos contacts d’affaires avait demandé notre aide, car en tentant d’importer par lui-même, il avait oublié de vérifier les règles concernant l’étiquetage des produits au Canada. Son conteneur était au port, retenu par l’Agence des services frontaliers, car les produits n’étaient pas étiquetés selon les normes canadiennes. En plus de devoir payer des frais d’entreposage, il a dû apposer lui-même les étiquettes d’information conformes sur plus de 5 000 sacs à main avant que son conteneur soit autorisé à quitter le port.

6. LE RESPECT DES COULEURS ET DU LOGO
Malgré le fait que la charte Pantone de couleurs soit reconnue internationalement, des disparités au niveau des correspondances de couleurs sont fréquentes. De plus, si vous choisissez de faire personnaliser l’article, les proportions du logo sont souvent erronées, malgré un échantillon parfait que vous avez approuvé. Lors de la production de masse, il peut y avoir des variations qui s’avèrent parfois inacceptables.

7. LES TESTS SUR LES PRODUITS
Plusieurs produits, avant d’être mis en marché au Canada, doivent respecter certaines normes gouvernementales, notamment les produits électroniques ou encore ceux destinés aux enfants. Ces tests sont réalisés par des entreprises indépendantes et requièrent temps et argent. Comme chaque pays a ses propres normes à respecter, ces tests sont incontournables et exigés par les assurances.

8. LES TAUX DE CHANGE ET LES DROITS DE DOUANE
Importation signifie devise étrangère. Compte tenu des fluctuations des taux de change, il est essentiel de bien calculer le prix réel de l’article en dollars canadiens. À ce montant s’ajouteront les droits de douane. Le Canada taxe une grande partie des produits importés. Connaissez-vous le pourcentage de droits de douane de votre produit? Savez-vous que ce pourcentage sera appliqué sur la valeur du montant converti en dollars canadiens? Ceci fait parfois grimper substantiellement le coût de votre objet.

9. NE NÉGLIGEZ PAS LES ASSURANCES
Votre entreprise ou société est-elle couverte par une assurance-responsabilité en cas de dommages ou préjudices sur une personne ayant utilisé le produit que vous avez importé? En tant qu’importateur du produit, vous êtes LA personne (ou personne morale) qui sera poursuivie, même si vous l’avez vendu à un tiers. L’importateur est responsable à part entière du produit importé, puisqu’aucun recours assez puissant ne nous permet de poursuivre des fournisseurs chinois (ou autres). Une autre couverture souvent négligée, mais nécessaire, est celle concernant la perte ou les dommages causés à vos produits lors du transport.

10. LES ALÉAS DU TRANSPORT
Que ce soit un transport accéléré, tels UPS et Fedex, ou un transport maritime, ceux-ci peuvent vous causer des maux de tête. Un courrier accéléré peut facilement arriver en retard (tempête, accident, erreur), être perdu, ou encore être livré au mauvais endroit. Du côté des transports maritimes, les délais de déchargement s’allongent de plus en plus dans les ports, sans compter les possibilités de grève. De plus, avez-vous calculé ces frais de transport dans vos coûtants?

AVEZ-VOUS TOUJOURS LE GOÛT D’IMPORTER VOUS-MÊME?
Si vous aimez les risques, vous pouvez tenter votre chance en étant conscient que la possibilité de perdre votre mise est très élevée. Vous pouvez avoir du succès avec un objet très simple, comme vous pouvez ne jamais le recevoir, le recevoir des semaines plus tard que prévu, ou recevoir complètement autre chose.

La meilleure solution est de laisser le tout entre les mains des experts. Nous ne sommes pas à l’abri de tous les problèmes, mais nous avons développé des outils et des processus de contrôle nous permettant de limiter et de réduire les risques inhérents à l’importation depuis un grand nombre de pays. De plus, nous avons établi, au fil des ans, un réseau de fournisseurs de confiance qui facilitent notre travail. Finalement, chaque membre de l’équipe Sobezone est formée pour répondre à toutes les exigences de votre commande afin de vous assurer une expérience positive qui respecte votre budget et qui est conforme à vos attentes.

Laissez-nous nous occuper de vos produits pendant que vous vous occupez de votre entreprise. Vous en sortirez gagnant… et souriant!

_______
Geneviève Éthier, PDG de Sobezone
Passionnée par vos projets
_______